Personnalités

LEAD TOGETHER – Entretien avec Pearson Lloyd

entretien PearsonLloyd

Ce duo de créateurs londoniens démontre régulièrement et de manière convaincante comment redéfinir le design industriel de qualité, c’est-à-dire proposer une adaptation intelligente à l’évolution des méthodes de travail et des conditions de vie grâce à des produits et à des concepts novateurs. Dix ans après le lancement de la gamme de produits PARCS, Bene et le studio de design londonien PearsonLloyd ont de nouveau élaboré un concept de bureau innovant : PORTS.

Nous nous sommes entretenus avec Tom Lloyd et Luke Pearson de la conception de PORTS en tant qu’environnement propice aux nouvelles formes de management.

Au départ, quelle a été votre motivation pour ce projet ?

Luke Pearson : En fait, PORTS est le résultat d’une réflexion ininterrompue à la fois sur les personnes et les relations au bureau dans un contexte élargi, mais aussi sur la déconstruction des limites posées par les hiérarchies traditionnelles.

Tom Lloyd : Depuis 2007, nous collaborons avec Bene à la recherche de nouveaux modes d’interprétation du lieu de travail. Depuis lors, chaque année, de nouvelles idées fleurissent tandis que nous cherchons des environnements de travail de meilleure qualité et plus efficaces. À travers ces évolutions, nous avons remarqué que la réflexion se portait peu sur la manière de mieux soutenir les cadres supérieurs dans leur travail. Le mobilier de « direction » semble figé dans un style traditionnel axé sur le statut, avec peu de tentatives de penser de manière créative à ce dont les managers ont besoin et à la façon dont leur travail peut également être amélioré. C’est cela qui a constitué le point de départ de PORTS : comment appliquer la même réflexion que celle ayant donné naissance à PARCS, cette fois à de nouveaux environnements pour le management ?

Qu’est ce qui est le plus important à propos des « espaces propices aux nouvelles formes de management » ?

Tom Lloyd : Une réinterprétation véritable de ce qu’est le bureau d’un manager, à quoi il ressemble et comment il fonctionne.

Luke Pearson : Le nouveau bureau de l’encadrement est un lieu dynamique et imprévisible, car les signaux conventionnels qui reflètent le leadership ne sont plus nécessaires de la même manière qu’auparavant. Ce qu’il nous faut, ce sont des espaces vraiment intelligents qui favorisent le dialogue et la concentration. C’est pourquoi la flexibilité de la configuration de PORTS permettra très bien d’y parvenir.

Pour qui avez-vous conçu PORTS ?

Luke Pearson : PORTS est conçu pour les leaders, mais nous pensons qu’il soutient un environnement de travail bien plus intégré et démocratique.

Tom Lloyd : Pour tout le monde. Surtout pour les personnes ayant des responsabilités dans les organisations, mais en réalité, tout le monde a besoin de temps et d’espace pour réfléchir, s’organiser, s’isoler dans une atmosphère qui favorise une pensée claire. PORTS est également un lieu propice à la collaboration et à une communication facile : discuter, dialoguer, présenter, débattre, planifier, créer.

PORTS est-il uniquement fait pour le bureau ?

Luke Pearson : Pour moi, PORTS est parfaitement adapté dans un hall d’hôtel, un salon d’aéroport ou au bureau. Les frontières conventionnelles au travail continueront d’émerger à mesure que les nouvelles technologies rendent notre vie professionnelle plus hybride.

Tom Lloyd : Non, les besoins auxquels PORTS répond et l’expérience que nous cherchons à créer sont tout aussi pertinents dans l’hôtellerie et le transport. Le monde du travail est de plus en plus décentralisé et la technologie transforme notre façon de nous connecter au monde. Aujourd’hui, nous travaillons vraiment partout où nous nous trouvons.

Qu'est-ce qui rend la collection PORTS si unique ?

Luke Pearson : PORTS dispose d’une intelligence intégrée. J’aime sa dynamique et le changement de posture que ses différents éléments viennent appuyer. La plupart des fonctions sont très discrètes et ne sont vraiment pas visibles jusqu’à ce que vous les découvriez.

Tom Lloyd : Le marché des espaces et du mobilier de direction est encore défini par la hiérarchie et le statut, sans aucun sens des besoins de l’utilisateur. Cela n’a pas évolué depuis plus d’un siècle. PORTS cherche à redéfinir à quoi ressemble un espace de travail et comment il fonctionne.

De quoi est composée la collection PORTS ?

Luke Pearson : PORTS se compose de trois modules complémentaires : des rangements sous forme d’étagères, une table et une collection de mobilier lounge.

PORTS Rangement est conçu pour compartimenter l’espace aussi bien au niveau individuel que collectif. Les espaces ouverts et privés sont ainsi séparés de manière semi-transparente, ce qui ouvre de multiples possibilités d’application.

La table est épurée, l’innovation et les fonctionnalités se cachent dans les détails. Un mécanisme de réglage en hauteur électrique est intégré dans le piètement de cette table élégante, ce qui permet de garder la structure tout en légèreté. La table reste ici un meuble lorsque la plupart de ces créations ressemblent à des machines complexes.

L’espace salon fait partie intégrante d’un environnement de travail moderne. Le duo Sofa et Lounge Chair permet de s’asseoir confortablement. PORTS Task Lounge résulte de la combinaison d’un panneau, d’une table pivotante et de PORTS Active Chair. Grâce à l’inclinaison de son assise, le fauteuil permet de passer sans effort d’une position assise et détendue à une position droite et active. Il doit notamment sa polyvalence à sa table modulaire et à la fonctionnalité du fauteuil lounge.

Tom Lloyd : Trois collections de produits qui se combinent de manière harmonieuse en créant des espaces de travail ouverts informels, individuels et collaboratifs.

Quel est l’élément qui relie PARCS et PORTS ?

Luke Pearson : À bien des égards, PORTS est une extension de la réflexion qui a mené à la création de PARCS. Les deux projets cherchent à faciliter une bonne communication. PORTS met clairement l’accent sur des scénarios de leadership centrés sur l’individu tout en permettant un cadre de travail intime. C’est ce qui rend la collection dynamique et flexible et lui permet de passer d’une configuration pour une seule personne à une configuration de groupe très rapidement. De nombreux changements de posture sont possibles.

Tom Lloyd : Aussi bien PARCS que PORTS défient les archétypes. Ils sont tous deux basés sur la recherche, la prise de risques et offrent une innovation transformatrice. Ils créent des espaces informels, expressifs, inspirants et agréables.

Informations supplémentaires


Luke Pearson



×

×
×