Être assis, être debout

Nous passons environ 55 000 heures de notre vie active en position assise. Les conséquences sont par ex. des contractions, problèmes au dos et à la nuque, réduction de la performance, fatigue rapide. Les raisons les plus fréquentes sont un manque de mouvements et une position assise prolongée. Il faut ajouter à cela l'organisation non avantageuse du travail et les déficits en termes d'ergonomie sur le poste de travail. Lorsque l'on travaille au bureau et sur écran, l'appareil musculosquelettique est sollicité de manière importante, surtout dans les zones de la nuque, des épaules et du dos. Avec près de 10 %, les lombalgies sont « la cause première de maladies » entraînant une incapacité prolongée du travail avec une durée moyenne de 22 jours.

Être assis. Être debout. Marcher. La vie est un mouvement perpétuel. Les ennuis de santé survenus au travail peuvent être prévenus en encourageant le mouvement. Les études scientifiques le prouvent : en alternant positions assise/debout et en bougeant, les périodes assises se font plus courtes ; corps et esprit sont activés. Le dynamisme debout/assis décharge le dos, entraîne une meilleure posture, améliore la respiration, stimule le coeur, la circulation et la digestion, et amène généralement à un meilleur bien-être.

Afin de mettre un terme à ce marathon « assis » au quotidien, les chercheurs en matière de travail conseillent le dynamisme debout/assis. L'équipement idéal serait un plan de travail permettant l'alternance entre le travail assis et debout. Plus ils changent de posture et de lieu de travail, plus les employés restent en bonne santé. Pour l'échange informel, pour les réunions ou les présentations dans les zones modernes comme les We-Places ou les espaces de lounge.
Une fois assis, une fois debout ou en mouvement. Le corps reste ainsi actif et les pensées sont plus fluides.
 

La surcharge du dos

La surcharge du dos

En position assise si le dos voûté la sollicitation des disques intervertébraux est deux fois plus élevée qu'en position debout. Il est donc toujours plus étonnant de savoir pourquoi on n'a pas déjà commencé à travailler davantage debout.
 

Avantages des postes de travail en position debout/assise

  • 90 % des utilisateurs mentionnent une augmentation générale de leur performance 
  • 63,5 % des utilisateurs de postes de travail debout/assis ont moins d'ennuis au niveau du dos et de la nuque 
  • Meilleure possibilité de concentration 
  • Le mouvement stimule la productivité et la créativité 
  • Rentabilité de temps : en position debout, les appels téléphoniques sont plus courts (plus gentils, plus déterminés)
  • Fatigue réduite lors du travail
  • Coûts réduits pour la demande de journées maladies
  • Temps de travail non effectué plus court
  • Economie des coûts à long terme
     

Comment atteindre un dynamisme debout / assis ?

  • Changer les comportements pour que les employés changent de posture régulièrement 
  • Créer les bonnes conditions techniques, donc installer des postes de travail debout/assis 
  • Modifier les processus de travail pour favoriser le mouvement : appels téléphoniques et réunions en position debout, changement de lieux 
  • Établir des zones et des domaines pour la communication
  • Le poste de travail en position debout doit être attrayant et à utiliser avec simplicité
  • Les zones debout doivent être


 

×

×
×