Lumière

La lumière est un facteur indispensable de notre perception visuelle, nous permettant de percevoir des couleurs, des formes et des espaces. Elle se révèle être l’un des facteurs les plus importants du design d’intérieur.

La lumière crée une ambiance, une atmosphère et met en scène couleurs et matériaux. La lumière maximise la qualité de rencontres et véhicule la culture de l’entreprise. Des concepts de lumière modernes aident à créer des ambiances lumineuses sur le lieu de travail – en harmonie selon les activités, l’heure du jour, de la saison et de l’état personnel de chacun. L’éclairage artificiel cherche à recréer le plus possible cet idéal. L’organisation à la fois fonctionnelle et esthétique d’une pièce demande toujours plusieurs sources lumineuses. Un éclairage régulier et clair sert d’orientation. Un éclairage supplémentaire est accentué sur certains objets et leur donne une brillance plus importante.

La lumière au bureau doit favoriser un éclairage optimal et d’excellentes conditions de travail. Elle doit également stimuler la communication et la perception de l’environnement.
 

Un bon éclairage augmente le bien-être et la productivité

Un bon éclairage augmente le bien-être et la productivité

L'adap tation personnalisée de la lumière à l'ac tivité pratiquée parchacun augmente de 13 % la perception des informations.
 

Énergie – efficacité

Lorsque l’on prend en considération les facteurs énergie et efficacité, il est essentiel et profitable pour tous d’y intégrer également l’éclairage car il faut penser à économiser l’énergie en utilisant des concepts d’éclairage efficaces. Des techniques qui réduisent la consommation d’énergie avec une technique sensorielle moderne et une utilisation intelligente de cette commande par les utilisateurs permettent d’économiser de l’énergie à un niveau nouveau.

Dans la pratique, on voit que l’intégration de détecteurs de lumière de jour et de présence baisse considérablement la consommation d’électricité. Comparés aux solutions conventionnelles, les systèmes intelligents économisent jusqu’à 50 % de l’énergie.

Les autres avantages qu’offrent ces concepts de lampadaire par rapport aux installations intégrées dans l’architecture d’un immeuble sont aussi la flexibilité, une meilleure qualité de lumière, une réduction de l’éblouissement et un contrôle et une baisse des dépenses.
 

Planification et mesure de la lumière

En coopération avec nos partenaires, nous analysons sur place les demandes par rapport à l’efficacité énergétique et à la qualité de la lumière pour définir des concepts d’éclairage, afin de vous garantir la meilleure solution en matière de
rentabilité et de motivation.
 

Les facteurs de planification

  • lumière du jour
  • intensité de la lumière
  • éclairage de base
  • prévention des éblouissements
  • agencement du lieu de travail
  • mise en place de l’écran
  • éclairage direct / indirect
  • zones de lumière
  • éclairage sur le lieu de travail
  • éclairage comme
  • élément de conception

 

Les indicateurs pour la planification de l'éclairage

Niveau de l'éclairage
Le niveau de l'éclairage a une grande influence sur la vision. Un éclairage plus fort augmente la productivité, permettant de diminuer le taux d’erreur et de risque d’accident.

Répartition harmonieuse de la clarté
La répartition de l’intensité de la lumière dans l’espace ne doit être ni trop différente ni trop égale. De trop grandes différences peuvent causer des désagréments visuels. En cas de luminosité trop intense la pièce semble être monotone et peu attirante.

Eblouissement
Direct ou indirect – il perturbe considérablement la vision. Afin d’obtenir un résultat et un éclairage optimal, le lieu de travail doit être éclairé par une lumière claire mais non aveuglante. La priorité est l’utilité et la qualité de la lumière, deux facteurs qui augmentent la concentration, le confort et le bien-être. Le réglage individuel optimise la performance de chacun et influence le métabolisme.

Orientation de la lumière et des ombres
Elle est réalisée en recherchant une proportion juste et équilibrée entre l’éclairage diffus et celui dit dirigé. Car il ne faut pas oublier qu’une intense pénombre tout comme un manque total d’ombre rendent la vue plus difficile.

La couleur de la lumière et la reproduction des couleurs
Elles nous donnent des indications en ce qui concerne la qualité de la lumière provenant des lampadaires. La couleur de la lumière est classée en trois catégories et ce en fonction de la composition spectrale : blanc doux (1), blanc neutre (2) et blanc dit (3) « lumière du jour ». Cet index de reproduction des couleurs nous indique avec quel naturel les couleurs de l’environnement sont de nouveau rendues en utilisant la lumière d’un lampadaire. En fonction des différentes propriétés de reproduction de couleurs de la lumière, une même couleur diffère dans son intensité, dans sa « couleur ».

La couleur de la lumière et la reproduction des couleurs

  
 

×

×
×