Fill GmbH

Adresse: Fillstraße 1, 4942 Gurten, Autriche

Secteur: Construction de machines

Période: 2020

Aménagement tertiaire: Bene GmbH

FUTURE LAB : le laboratoire du futur pour toutes les générations

FILL accorde une importance particulière à la collaboration avec les établissements de la région dans le domaine de la formation. Chaque année, environ 1500 élèves visitent le site et découvrent cette entreprise de haute technologie. Le nouveau Future Lab est un lieu de connaissance et d’apprentissage moderne pour tous : enfants, adolescents et adultes. L’accent y est mis sur la numérisation, la recherche, l’innovation, les sciences et la technique. Il s’agit à la fois d’un espace de créativité, d’un lieu ouvert dédié à la réflexion ainsi que d’un centre de formation où des idées nouvelles peuvent émerger. Le concept du Future Lab s’adresse à des groupes cibles variés, allant des enfants et des jeunes venant des écoles maternelles et primaires, des collèges et des lycées aux apprentis et aux adultes, mais il est aussi destiné aux clients, aux fournisseurs et aux partenaires, qui ont la possibilité de travailler sur de nouvelles idées ou encore de développer des innovations et des coopérations. Un espace de formation et de présentation baptisé HOLODECK fait du Future Lab un pôle numérique et un projet phare en matière d’éducation et de mise en réseau.

Entretien avec Andreas Fill, directeur général, concernant les nouveaux bureaux et sa vision de l’avenir du travail.

Quelles étaient les exigences essentielles en matière d’aménagement ?

Nous étions à la recherche d’un mobilier qui reflète un côté décontracté et chaleureux malgré le caractère industriel des lieux. STUDIO by Bene répondait parfaitement à ce critère. Ce bureau est sans fioritures, à la fois d’une grande sobriété et très élégant. En association avec les meubles tapissés PARCS, l’aménagement crée une ambiance agréable sans produire un effet exubérant. Le feedback de nos collaborateurs est très positif. Ils peuvent désormais se concentrer sur l’essentiel, ne sont pas distraits et se sentent vraiment bien dans cette atmosphère chaleureuse.

L’un des éléments majeurs du bâtiment est le Future Lab aménagé avec PIXEL by Bene. Qu’a-t-il de particulier ?

Avec le Future Lab, nous créons une référence en matière éducative. Le caractère de « laboratoire » de PIXEL by Bene ainsi que son extrême flexibilité en faisaient le choix idéal pour ce lieu d’innovation. Il s’agit d’un laboratoire d’idées intergénérationnel, ouvert à tous, de 3 à 65 ans. Les visiteurs plus âgés sont également les bienvenus. Nous offrons un espace privilégié à tous ceux qui ont l’esprit d’innovation et ont envie de travailler. Les objectifs que nous poursuivons avec le Future Lab sont bien sûr avant tout axés sur le recrutement de nos futurs cadres. Nous souhaitons enthousiasmer les jeunes très tôt pour qu’ils soient tentés par une carrière dans l’industrie. Conjointement avec le cinéma à 360 degrés de notre Holodeck, le Future Lab doit devenir la salle de classe la plus chouette d’Europe. Nous souhaitons également ouvrir cet endroit aux autres entreprises et proposer ainsi un lieu inspirant pour faire jaillir de nouvelles idées. La valorisation de notre image de marque joue ici un rôle capital. Nous souhaitons montrer qu’une entreprise industrielle aussi est capable d’associer la haute technologie à un haut degré d’interaction humaine. En effet, même la machine la plus intelligente n’a aucune valeur sans les individus.

Vous abordez là un sujet intéressant : le rapport entre l’homme et la machine. A-t-on encore vraiment besoin des humains à l’heure où les machines deviennent de plus en plus intelligentes ?

En définitive, l’intelligence artificielle n’est qu’un logiciel. Sans un moteur, sans la stimulation créative d’une personne, il s’agit seulement d’une suite de 0 et de 1, d’une simple série de données sans âme. Or, l’innovation et le développement de nouvelles idées nécessitent coopération et inspiration au sein d’une équipe. L’homme est capable de travailler en s’écartant de la norme, de sortir des sentiers battus. L’intelligence artificielle est toujours régie par un algorithme, ce qui n’est pas compatible avec le caractère imprévisible des idées nouvelles.

Parlons de l’avant/après. Qu’est-ce qui a changé dans vos bureaux après la transformation ?

Nous voulons être le meilleur employeur dans l’industrie, avec les meilleurs postes de travail. La façon dont nous attribuons ceux-ci est encore assez conservatrice. Chaque collaborateur a son bureau personnel. À notre époque, caractérisée par des changements considérables, par exemple la pandémie mondiale, la constance est très importante pour nos collaborateurs. Nous la leur offrons à la fois en nous appuyant sur la stabilité de la structure de propriété et en leur attribuant un poste de travail fixe. Même les collaborateurs qui sont souvent en déplacement, donc peu présents sur le site, ont leur propre bureau. Cela leur donne un point d’ancrage indispensable dans l’entreprise et leur permet de ne pas devoir chercher un poste lorsqu’ils sont au bureau. La semaine de 4 jours et le télétravail existent chez nous aussi. Pourtant, nos collaborateurs aiment être dans les locaux. Pour eux, c’est un port d’attache en ces temps incertains.

Comment la pandémie actuelle a-t-elle influencé votre travail ?

Nos postes de travail sont sûrs et nous garantissons à chacun le respect des distances de sécurité nécessaires. Le port du masque est obligatoire. Sur l’ensemble de nos 900 collaborateurs, 300 ont été mis temporairement en télétravail.

FILL fabrique des machines de pointe et l’entreprise est leader mondial dans un certain nombre de domaines. Comment faire émerger constamment de nouvelles idées et des innovations ?

Nous sommes le premier formateur d’apprentis de la région et l’un des trois principaux employeurs de l’Innviertel. La rotation du personnel est très faible chez nous. Pour trouver de nouvelles idées, nous entretenons des coopérations avec les universités et les hautes écoles spécialisées. Nous sommes également un partenaire recherché par les instituts et les entreprises en matière d’innovation. Le Future Lab offre une possibilité supplémentaire de générer des idées et d’innover.

Votre siège social se distingue par le rôle important qu’y joue Star Trek. Comment cela s’explique-t-il ?

C’est le fruit de ma passion personnelle pour le vaisseau spatial Enterprise et pour Star Trek. Notre nouvel atelier de production comporte 19 grues sur deux niveaux. Nous souhaitions que la vue sur l’atelier soit esthétique et agréable comme dans nos bureaux. Nous avons donc opté pour une couleur neutre. Il faut cependant être à même de différencier ces grues blanches et le fait de leur donner un nom créatif y contribue. Les engins ayant une capacité de charge de 40 tonnes s’appellent Kirk, Spock et Scotty. Les bandes LED évoquent K 2000 et constituent un élément de sécurité supplémentaire. Ces films ont été révolutionnaires et visionnaires. Nous souhaitons rendre cet esprit perceptible jusque dans notre atelier.

Pouvez-vous nous décrire votre propre poste de travail aujourd’hui et ce qu’il sera demain ?

Mon poste de travail est très bien rangé. L’ordre et la propreté font partie des valeurs fondamentales de FILL. Je suis passé depuis longtemps déjà au bureau sans papier, donc je ne pense pas qu’il changera beaucoup dans l’avenir.

Une entreprise sans bureaux est interchangeable
Andreas Fill, Directeur général de FILL

« Fill your Future » : à propos de FILL

FILL est l’un des principaux acteurs mondiaux dans le secteur de la construction de machines et d’installations. L’entreprise dispose d’une zone de montage de 40 000 m2, où elle fabrique des machines de pointe en série et met en œuvre des projets de recherche et de développement. Elle fait figure de leader en matière d’innovation sur le marché international dans les domaines suivants : techniques de décochage (aluminium), fonderie, sciage ruban du bois, machines de fabrication de skis et de snowboards. Le principe directeur qui anime les 900 collaborateurs est simple : celui qui recherche la meilleure solution construit son avenir avec FILL. Ils partagent tous la même vision, qui correspond à l’esprit de communauté qui règne dans l’équipe ainsi qu’avec les partenaires, les clients et les amis. Depuis sa création en 1966, l’entreprise familiale se distingue par les valeurs sur lesquelles elle s’appuie et par son immense capacité d’innovation. En 2019, elle a généré un chiffre d’affaires de près de 169 millions d’euros. Bene a réaménagé le bâtiment administratif de 1500 m2 accueillant les services de programmation en langage de haut niveau, la recherche et le développement ainsi que la filiale de FILL, CORE smartwork.

 Andreas Fill, Directeur général de FILL

Carte

×

×
×